Lombosciatique et discopathie

Suite à mon précédent article sur ma discopathie L4 L5 S1 et vos nombreuses réactions, j’ai décidé de vous livrer ces renseignements, ci-après, destinés aux patients atteints de lombosciatique. Ces renseignements ont été rédigés par le Dr. Jean  Roussat (Rhumatologue qui n’exerce  à priori plus) , et  qui m’ont été communiqués sur papier par un ami cascadeur professionnel. Ce docteur était visiblement un excellent rhumatologue, doublé d’un sens pédagogique plein de bon sens, je vous partage ses croquis d’exercice du dos et ses riches informations sur la discopathie et la lombosciatique !

Lire la suiteLombosciatique et discopathie

Discopathie – cas personnel

(NOTEZ que je viens de rédiger une nouvel ARTICLE apportant des renseignements destinées aux patients atteints de lombosciatiques)

Et bien il fallait bien que cela finisse par m’arriver, après de très longues années à pratiquer la planche à voile à plutôt haut niveau, puis du kitesurf actuellement et saisonnièrement du snowboard, j’ai fini par développer une double discopathie L4 L5 et L5-S1

Si je fais “état ici de mon état” c’est pour que certains de mes lecteurs concernés puissent trouver réponse à leur question mais aussi échanger sur le sujet leur expérience personnelle comme ce fut le cas suite à mon article sur ma fracture de la clavicule qui a visiblement pu aider bien des personnes faisant face à cette situation.

La discopathie se caractérise par l’écrasement du disque intervertébral (cartilage élastique) situé entre 2 vertèbres. Ce disque en cartilage, écrasé sous la pression des vertèbres (trop de sport violent pour le dos) peut déclencher une hernie (petite bosse visible sur l’IRM ci-joint).

La double discopathie est matérialisée par les 2 traits noirs successifs entre mes lombaires (L5) et le sacrum (S1), en opposition au trait blanc de toutes les autres vertèbres. (ces traits blanc représentent la présence du disque, le noir, son écrasement).

J’ai aussi un début de double hernie discale visible par la petite bosse située à droite du trait noir qui commence à exercer une pression sur les nerfs de la colonne vertébrale. Je ne fais pas (encore…) de sciatique !

discopathie Je n’ai pas (encore…) de sciatique, et à part des raideurs dans le bas du dos régulièrement, je n’ai eu à me plaindre que d’un violent lumbago (qui m’a valu de rester cloué 4 jours).

Je continue la pratique du Kite, mais je pratique des étirements réguliers.

Il y a désormais quelques exercices que j’ai fini par trouver pour soulager et préparer mon dos aux activités sportives.

Si vous aussi connaissez ce mal de dos si fréquent, la discopathie ou, pire souffrez d’hernie discale, sciatique, etc. , n’hésitez pas à réagir ci-dessous !