Personnalisation de recherche et compte connecté Google

Il devient de plus en plus en plus difficile d’analyser ses positionnements dans Google sans prendre en considération tous les (nouveaux) critères indépendants de l’optimisation intrinsèque des sites. Il y a 5 ans, vous effectuiez une recherche sur Google et dans 95% des cas vous aviez les mêmes résultats que vos amis pour la même requête (95% car selon le Datacenter Google derrière lequel votre ami se situait l’affichage pouvait toujours varier un peu, surtout si les DC étaient en pleine valse).

Depuis, bien des choses ont changé.

Personnalisation de la recherche

Depuis 5 ans Google s’est lancé dans la personnalisation de sa page de résultats de recherche (SERPS pour Search Engine Result Page) selon votre historique de navigation sur le web – Ainsi en fonction de ce que vous avez recherché, Google vous propose  des résultats différents de ceux de vos amis. Au début il fallait avoir un compte Google (Gmail par exemple) et être connecté, mais depuis fin 2009 Google fait de la personnalisation même si vous n’avez pas de compte Google (en fonction des informations de recherches enregistrées dans votre navigateur à l’aide d’un cookie stocké 180 jours)

Personnalisation sociale de la recherche

Sans doute avez vous déjà vu, sous un snippet de résultat de recherche Google, un picto « tartempion (un de vos amis) a twitté cet article », et une invitation à ce que, si vous avez un compte twitter ou Facebook, vous liez à votre compte google vos comptes sociaux afin de rendre votre recherche plus sociale.

Et puis vous avez aussi constaté l’apparition de bouton +1 et le nouveau réseau social google+ (encore en beta test). Des produits Google pur souche.

L’idée en soit d’utiliser les signaux sociaux est bonne, mais elle l’est beaucoup moins pour les SEO ! Désormais les résultats de recherches vont prendre de plus en plus une dimension sociale.

A l’instar du lien d’un site qui pointait vers votre site que Google comptabilisait comme un vote (et qui eu fait les beaux jour du Page Rank), aujourd’hui les réseaux sociaux offrent un moyen à Google d’utiliser les likes, share et autre tweet ou RT (tous ces « signaux » des réseaux) comme nouveau « vote » nettement plus pertinent qu’un lien et plus difficilement contournable (Côté BlackHat ça doit déjà réfléchir fort à faire évoluer les techniques 🙂 !

Pour connecter vos comptes Facebook, Twitter à Google rendez vous ici : Comptes connectés

Impacts SEO fort à terme

Si l’on assiste à une montée des comptes connectés, ce qui semble être une évidence à moyen terme, alors les résultats de recherche ne seront plus jamais les mêmes entre 2 individus pour la même requête. Ils pourront même grandement varier, en atteste mon récent test avec Opodo.

  • J’ai connecté mes comptes Twitter à Google,
  • Je suis follower d’Opodo
  • Je lance une recherche très stratégique sur google : « voyages« 
  • Voici ce que j’obtiens : Opodo en position 3

Si je me déconnecte de mon compte Google (et que je vide mon historique de navigation aussi 😉 alors je vois Opodo en position 10.

NB . Astuce SEO – On peut aussi vérifier un positionnement « épuré » de toutes incidence sociale ou historique de navigation en allant sur : Positeo

Conclusion : SEO et comptes connectés

Dans cet exemple d’Opodo, vous aurez compris que passer de la position 10 à la position 3 sur une expression comme voyages (environ 20,000,000 de recherches/mois), c’est passer de 50 visites/jours à +5000 !

Il y a donc à terme un intérêt majeur à ce que les marques (comme opodo) incitent un maximum de gens à les suivre sur la toile sociale… A bon entendeur…!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *