Reprise balbutiante du Maghreb post printemps arabe selon Opodo

Un an après les révolutions du printemps arabe, Opodo fait le point sur les tendances 2012 et annonce une reprise plutôt balbutiante des réservations sur les destinations du Maghreb.

Selon Opodo, le printemps arabe a eu un impact considérable sur le tourisme en France et continue un an après à se
faire ressentir sur les taux de départs. Malgré une légère hausse des réservations sur le Maroc, l’Egypte
et la Tunisie, le volume des ventes 2010 n’est pas encore atteint ! Les français se sont donc tournés vers
des destinations de report en 2011 telles que l’Espagne, la Turquie ou encore la Grèce, qui se confirment
encore en 2012, avec cependant quelques exceptions… Opodo fait le point.

Une reprise encore timide du tourisme sur les destinations du Maghreb

Les pays du Maghreb n’ont pas tous été impactés de la même façon par les révolutions de l’an passé. Le Maroc,
a en effet, moins « souffert » des troubles politiques qui ont sévi dans la région. La destination repart donc
progressivement et enregistre +9% de réservations.

La Tunisie, qui avait été fortement impactée voit ses réservations augmenter de 70%,. A noter, une forte
progression du panier moyen à 549 € (+36%) par passager. Ce dernier repart à la hausse sur une tendance
identique à celle précédent les événements géopolitiques, due à des prix considérablement réduits en 2011 lors de
la Révolution du Jasmin.

En ce qui concerne l’Egypte, Opodo observe une hausse importante des réservations : +157%.
Toutefois, cette augmentation est à relativiser puisque, les ventes sur cette période étaient, l’année
précédente, proches de zéro. Pour le moment, seul le balnéaire repart à la hausse grâce à des tarifs
très compétitifs des Tours Operateurs.

Des destinations de report qui se confirment sauf pour… la Grèce !

Indéniablement, l’Espagne est la destination à qui le printemps arabe a le plus profité. La tendance se confirme
d’ailleurs avec des réservations stables, +2% en 2012, suite à une année 2011 exceptionnelle.

La Turquie connaît encore une embellie avec +10% des réservations en ce début d’année. Opodo constate
malgré tout une baisse du panier moyen de 9%, soit 583 € par passager. Cette baisse s’explique par la
reprise des ventes sur la Tunisie à prix attractifs, qui mécaniquement, fait baisser les prix du marché. La Grèce,
destination de report en 2011, subit une baisse des réservations de 22% avec néanmoins une légère hausse
du panier moyen à +4% soit 863 € par passager. La situation politique instable du pays impacte aujourd’hui
sensiblement les réservations. Toutefois, la Grèce étant une destination principalement estivale, il est fort probable
que les réservations reprennent avec entrain dans les prochains mois sous réserve que l’actualité politique lui soit
favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *